Journée internationale de la langue maternelle : La ministre de l’Éducation souligne l’importance de préserver les langues du patrimoine

Journée internationale de la langue maternelle : La ministre de l’Éducation souligne l’importance de préserver les langues du patrimoine

« L’île Maurice reconnaît l’importance de préserver les langues du patrimoine, de sauvegarder les identités culturelles, relier les apprenants à leurs racines et favoriser un sentiment d’appartenance dans le cadre de notre engagement collectif à assurer la cohésion sociale et à soutenir notre mosaïque linguistique qui se targue de sa diversité », a déclaré la Vice-Première ministre, ministre de l’Éducation, Enseignement supérieur, sciences et technologie, Mme Leela Devi Dookun-Luchoomun.

Elle s’exprimait lors d’une cérémonie organisée, ce mercredi 21 fevriér, dans le cadre de la célébration de la Journée des martyrs et de la Journée internationale de la langue maternelle au Haut-commissariat du Bangladesh à Port-Louis. Le thème retenu pour la Journée est « L’éducation multilingue – un pilier de l’apprentissage et de l’apprentissage intergénérationnel.»

À cette occasion, les messages du Président et du Premier ministre du Bangladesh ont été lus. Les participants qui ont participé à un concours de rédaction sur le contexte et l’histoire de la Journée internationale de la langue maternelle ont également reçu des prix en espèces et des certificats.

Dans son discours, Mme Leela Dookun-Luchoomun a souligné que l’idée d’observer la Journée internationale de la langue maternelle était une initiative du Bangladesh, approuvée lors de la Conférence générale de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) en 1999. Il marque un chapitre important de l’histoire du Bangladesh qui sous-tend la manifestation massive des étudiants de l’Université de Dhaka qui protestent contre la marginalisation de leur langue maternelle, Bangla, et le martyre subséquent de cinq étudiants universitaires menant à la guerre de libération et à l’indépendance du Bangladesh.

La Journée, a-t-elle déclaré, est une occasion de réfléchir sur l’importance de la diversité culturelle et linguistique pour des sociétés durables ainsi que sur la nécessité de préserver les différences de cultures et de langues qui favorisent la tolérance et le respect des autres. Soulignant l’importance de la langue maternelle, la Vice-Première ministre a souligné qu’elle est avant tout un vecteur de transmission du patrimoine culturel et des identités. « D’où la nécessité de préserver et de développer le patrimoine matériel et immatériel » , a-t-elle ajouté.

Selon l’ONU, une langue et tout son patrimoine culturel et intellectuel disparaissent toutes les deux semaines, mettant en danger au moins 45% des 7000 langues parlées dans le monde. Seules quelques langues ont véritablement trouvé une place dans les systèmes éducatifs et le domaine public, et sont utilisées dans le monde numérique, a-t-elle indiqué. À cet effet, elle a déclaré que de nombreuses personnes n’ont pas accès à l’éducation dans une langue qu’elles parlent ou comprennent et qui annonce leur cheminement scolaire et professionnel.

Mme Leela Devi Dookun-Luchoomun a ainsi souligné l’importance de l’éducation multilingue faciliter le transfert des connaissances entre les générations. « Notre système d’éducation à Maurice a donné suffisamment d’espace pour l’épanouissement de toutes les langues du patrimoine et le gouvernement est conscient de l’importance de préserver les langues du patrimoine », a-t-elle déclaré. L’introduction formelle et le renforcement du Kreol Morisien dans le système éducatif témoignent des efforts du gouvernement pour consolider les bases de la lingua franca de la grande majorité des Mauriciens.

En ce qui concerne le concours de rédaction, la ministre de l’Éducation a félicité tous les participants pour leur vif intérêt et leur volonté à transmettre leurs idées et leurs pensées. Elle est d’avis que les facultés cognitives des élèves peuvent le mieux prospérer grâce au développement de compétences comme la créativité, la pensée critique, le développement du caractère et d’autres compétences de la vie.

Nous vous souhaitons la bienvenue sur le nouveau site d'actu.mu
Nous sommes toujours en train de tester le site, nous vous remercions pour toutes suggestions. Notre site utilise les cookies afin de vous distinguer des autres utilisateurs, faciliter votre navigation et mesurer l’audience de notre site.