Bobby Hurreeram : « Les organisateurs des CAB doivent être considérés comme des personnes de confiance qui peuvent protéger l’identité et l’anonymat des victimes »

Bobby Hurreeram : « Les organisateurs des CAB doivent être considérés comme des personnes de confiance qui peuvent protéger l’identité et l’anonymat des victimes »

« Les organisateurs des CAB sont des travailleurs de première ligne, car ils sont les premiers représentants de l’État à être en contact avec un citoyen en détresse.», a fait ressortir le ministre des Infrastructures nationales et du Développement communautaire, Bobby Hurreeram, lors du lancement d’un programme de renforcement des capacités d’une demi-journée, visant à renforcer les compétences des organisateurs des Citizens Advice Bureaus (CAB) afin qu’ils puissent mieux encadrer les femmes victimes de violence, qui s’est tenu au Citadelle Mall à Port-Louis le jeudi 10 décembre.


Le ministre a souligné que le programme de formation vise à renforcer les capacités des organisateurs des CAB sur la question de l’élimination de la violence basée sur le genre afin qu’ils soient habilités à offrir les conseils et le soutien adéquats aux victimes.

Selon Bobby Hurreram, les organisateurs des CAB doivent être considérés comme des personnes de confiance qui peuvent protéger l’identité et l’anonymat des victimes, qui se déplacent pour obtenir des informations, des conseils et un soutien en toute discrétion.

Le ministre a en outre annoncé le recrutement d’organisateurs des CAB conformément à la vision de la National Development Unit (NDU), qui est d’assurer le développement à travers le pays.

La Rédaction Maurice Actu

Nous vous souhaitons la bienvenue sur le nouveau site d'actu.mu
Nous sommes toujours en train de tester le site, nous vous remercions pour toutes suggestions. Notre site utilise les cookies afin de vous distinguer des autres utilisateurs, faciliter votre navigation et mesurer l’audience de notre site.