Dr Renganaden Padayachy : « Le PIB pourrait croître jusqu’à +9% en 2021 »

Dr Renganaden Padayachy : « Le PIB pourrait croître jusqu’à +9% en 2021 »

Pour l’année 2020, nous nous attendons à une très forte contraction économique à 13% du PIB et en 2021, la croissance devrait rebondir et le PIB pourrait ainsi croître jusqu’à +9% l’année prochaine.  

C’est ce qu’a fait ressortir le ministre des Finances, de la Planification économique et du Développement, Dr Ranganaden Padayachy, ce matin, lors de l’ouverture d’un forum d’échanges avec les organisations du secteur privé, qui se tient à l’hôtel Hennessy Park à Ebène.

Une trentaine de représentants d’institutions telles que la Mauritius Bankers’ Association, l’Economic Development Board (EDB), Business Mauritius, la Mauritius Chamber of Commerce and Industry, le Mauritius Sugar Syndicate, l’Association des Hôteliers et Restaurateurs de l’Ile Maurice (AHRIM), la Banque de Maurice, la Mauritius Revenue Authority, et la Mauritius Chamber of Agriculture, entre autres, y participent. Cette initiative revient au ministère des Finances, de la Planification économique et du Développement et à l’EDB.

Cette première session d’échanges entre les représentants des autorités publiques et ceux des associations du secteur privé a pour objectif d’identifier les défis et les opportunités dans les secteurs respectifs.

Dr Renganaden Padayachy a souligné que le monde traverse une crise sans précédent, d’où la nécessité de continuer à avancer ensemble vers un objectif commun. Selon lui, Maurice a pu maintenir un avantage concurrentiel. En effet, le pays s’est hissé à la 21e place mondiale du Heritage Foundation Index 2020 qui mesure la liberté économique à travers le monde. De plus, Maurice est classé premier en Afrique, tout comme dans le classement Ease of Doing Business 2020 de la Banque Mondiale. « Pour maintenir cet avantage concurrentiel, nous devons passer le cap de la crise. Je crois que le partenariat public-privé en sera une condition nécessaire », a avancé le grand argentier.

Se penchant sur les signes de reprise économique, il a indiqué que les derniers chiffres des recettes de TVA s’établissent à environ Rs 7 milliards pour la période de juin à août 2020, soit le même niveau que pour la période correspondante en 2019. Autre indicateur de la reprise de l’économique mauricienne : les transactions bancaires sont en hausse.  Ainsi, le montant des transactions bancaires en ligne est passé de Rs 324 millions en juillet 2019 à Rs 358 millions en juillet 2020. Par ailleurs, entre juin 2019 et juin 2020, les immatriculations de véhicules neufs et importés ont aussi augmenté de 9,52 %.

La Rédaction Maurice Actu

Nous vous souhaitons la bienvenue sur le nouveau site d'actu.mu
Nous sommes toujours en train de tester le site, nous vous remercions pour toutes suggestions. Notre site utilise les cookies afin de vous distinguer des autres utilisateurs, faciliter votre navigation et mesurer l’audience de notre site.