FAREI : Des éleveurs bénéficient d’une formation pour améliorer leur production porcine

FAREI : Des éleveurs bénéficient d’une formation pour améliorer leur production porcine

Le Food and Agricultural Research and Extension Institute (FAREI), en collaboration avec la délégation de l’Union européenne (UE) à Maurice, a organisé, hier mercredi 11 novembre, un atelier sur « L’utilisation du Cahier des Charges comme outil de production de porc de qualité » à la station de recherche du FAREI, à Belle Mare.

Cet atelier avait pour but de sensibiliser une cinquantaine d’éleveurs de porcs sur l’importance de l’adoption de bonnes pratiques d’élevage pour la production de viande de porc de qualité répondant aux exigences du marché ; et sur l’utilisation du « Cahier des Charges – Production Porcine », récemment lancé, comme outil pour améliorer la production et la traçabilité.

Le Cahier des Charges a été conçu pour aider les éleveurs de porcs à adopter de bonnes pratiques de gestion agricole pour s’orienter vers une production de viande de porc de bonne qualité et répondre aux normes de sécurité alimentaire. Il traite des bonnes pratiques d’élevage, du bien-être des animaux, de la gérance de l’environnement, des mesures de biosécurité et des questions de sécurité alimentaire. C’est aussi un outil qui permet à l’agriculteur d’effectuer une auto-évaluation des pratiques à la ferme et offre également la possibilité de s’améliorer continuellement.

Présent à la cérémonie de lancement, l’Attorney General, ministre de l’Agro-industrie et de la Sécurité alimentaire, Maneesh Gobin, a insisté sur l’importance de stimuler la production locale, de réduire les importations et d’encourager la consommation de denrées alimentaires produites localement. Il a aussi fait ressortir que cet atelier servira de guide aux éleveurs de porcs pour produire et mettre à disposition des clients des produits de qualité supérieure. « Ceci se traduira par des revenus supplémentaires pour les éleveurs, la satisfaction des clients, ainsi que moins de devises étrangères décaissées pour l’importation.», a souligné le ministre.

En outre, Maneesh Gobin a donné l’assurance du soutien continu du gouvernement aux participants malgré les difficultés auxquelles ils sont confrontés, telles que le coût élevé des aliments pour animaux, les menaces de maladies, les problèmes sanitaires et environnementaux et la gestion des déchets. Il a en outre rappelé que l’atelier se déroule dans le cadre de l’initiative DeSIRA (Development Smart Innovation through Research in Agriculture), développée par l’UE, et qui vise à renforcer la capacité de recherche et développement du FAREI.

La Rédaction Maurice Actu

Nous vous souhaitons la bienvenue sur le nouveau site d'actu.mu
Nous sommes toujours en train de tester le site, nous vous remercions pour toutes suggestions. Notre site utilise les cookies afin de vous distinguer des autres utilisateurs, faciliter votre navigation et mesurer l’audience de notre site.