Maneesh Gobin rencontre les producteurs de l’oignon «toupie»

Maneesh Gobin rencontre les producteurs de l’oignon «toupie»

Les difficultés rencontrées par les planteurs de la Trou d’Eau Douce Agricultural Marketing Cooperative Society pour la culture du petit oignon rouge local, plus connu comme oignon «toupie», ont fait l’objet d’une réunion avec l’Attorney général, ministre de l’Agro-industrie et de la Sécurité alimentaire, Maneesh Gobin, ce jeudi 22 octobre à Port Louis.

Les discussions ont porté notamment sur l’augmentation des coûts de production, les parasites et maladies de l’oignon, la fertilité des sols, le prix de vente de l’oignon sur le marché local, et l’irrigation. Le ministre a tenu compte des propositions formulées par les planteurs. Des plans d’assistance sont actuellement en cours d’élaboration pour donner un appui aux agriculteurs face aux conséquences de la pandémie de Covid-19.

Variété locale d’oignon

L’oignon «toupie» est en grande demande, malgré sa faible production. Les semences sont produites à partir du mois de novembre, et sont plantées au mois de mars de l’année suivante. La récolte a lieu en juin et juillet. Toutefois, cette année, la production de l’oignon «toupie» a été impactée par le confinement national suite à la pandémie de Covid-19.

Il est à noter que la Food and Agricultural Research and Extension Institute (FAREI) offre un soutien technique et des services conseils aux planteurs, concernant, entre autres, les analyses de sol, et la gestion des parasites, dont le ravageur thrips qui s’attaque et cause des dommages importants à la culture des oignons.  

La Rédaction Maurice Actu

Nous vous souhaitons la bienvenue sur le nouveau site d'actu.mu
Nous sommes toujours en train de tester le site, nous vous remercions pour toutes suggestions. Notre site utilise les cookies afin de vous distinguer des autres utilisateurs, faciliter votre navigation et mesurer l’audience de notre site.