Maurice participe à l’exercice de simulation de tsunami de IOWave 20

Maurice participe à l’exercice de simulation de tsunami de IOWave 20

Le National Disaster Risk Reduction and Management Centre (NDRRMC) a participé hier, à l’exercice de simulation de tsunami de l’Indian Ocean-wide tsunami exercises (IOWave) 2020.

L’exercice de simulation état basé sur un scénario d’un séisme de magnitude 9,0 dans la zone de Makran au large des côtes du Pakistan. L’exercice a été réalisé au niveau de l’océan Indien avec la participation de plus de vingt pays.

Le Vice-premier ministre, Ministre des Collectivités locales, de la Gestion des Catastrophes et des Risques, Anwar Husnoo, était présent à l’occasion.

Le National Emergency Operations Command (NEOC) a été activé, pour regrouper les divers représentants des ministères, départements et organisations concernés, afin de coordonner et soutenir les interventions et les activités d’évacuation.

Sept autorités locales situées dans les régions côtières, dont Rivière du Rempart, Flacq, Grand Port, Savanne, Rivière Noire, Port-Louis et Pamplemousses, ont participé à l’exercice par l’activation de NEOC respectif.

Le but de l’exercice était de tester les protocoles de communication aux niveaux national et local ainsi que de renforcer notre capacité d’intervention face à une menace de tsunami, au niveau communautaire. Une évacuation partielle des habitants de certaines régions a eu lieu.

Le NEOC de Rodrigues a été activé et une véritable évacuation d’une centaine de personnes a été entreprise. Quant à Agaléga, l’évacuation des habitants de l’île du sud vers l’île du nord a été effectuée.

Dans une déclaration, Dr Anwar Husnoo a souligné que des exercices de simulation réguliers sont importants pour maintenir la capacité et l’efficacité d’intervention de toutes les parties prenantes face à l’éventualité d’une telle catastrophe.  

Il a en outre ajouté que l’IOWave est essentiel pour identifier les lacunes du plan d’action afin d’apporter des améliorations.

« L’exercice, d’aujourd’hui, a simulé la coordination des actions des différentes parties prenantes pour l’évacuation des personnes dans des endroits très fréquentés tels qu’à Port-Louis ainsi que des écoliers dans les zones côtières et les opérations de sauvetage dans les zones côtières basses.», a souligné Dr Anwar Husnoo.

Il a souligné que des simulations d’exercices d’évacuation ont été également organisées pour les patients hospitalisés, y compris les patients souffrant des maladies contagieuses, et ceux admis dans les centres de quarantaine.

La Rédaction Maurice Actu

Nous vous souhaitons la bienvenue sur le nouveau site d'actu.mu
Nous sommes toujours en train de tester le site, nous vous remercions pour toutes suggestions. Notre site utilise les cookies afin de vous distinguer des autres utilisateurs, faciliter votre navigation et mesurer l’audience de notre site.