Transition Unemployment Benefit : les travailleurs licenciés reçoivent une allocation de 90 % de leur salaire de base pendant les six premiers mois

Transition Unemployment Benefit : les travailleurs licenciés reçoivent une allocation de 90 % de leur salaire de base pendant les six premiers mois

De janvier 2017 à septembre 2020, 43 277 cas de licenciement ont été signalés au ministère du Travail, du Développement des ressources humaines et de la Formation, a indiqué le ministre Soodesh Callichurn, à l’Assemblée nationale. Il répondait à une question parlementaire concernant les pertes d’emplois.

Il a souligné que sur les 42 174 cas signalés pour la période de janvier 2017 à septembre 2020, 1 051 travailleurs ont été réintégrés dans leur ancien emploi ; 12 348 plaintes ont été réglées à l’amiable, ce qui a permis de récupérer Rs 330,864,019 au nom des travailleurs ; 25 028 travailleurs ont été admis au Workfare Programme et un montant total de Rs 1,660,449,572 a été versé par le Workfare Programme Fund pour le paiement de l’allocation de chômage transitoire aux travailleurs licenciés.

En outre, 3 384 cas ont été renvoyés au Industrial Court pour décision, dans lesquels un montant total de Rs 170,641,226 a été recouvré au nom des travailleurs. « Les 363 autres cas sont toujours à l’étude au niveau du ministère », a ajouté Soodesh Callichurn.

Le ministre a réitéré la détermination du gouvernement à protéger les travailleurs contre une réduction temporaire ou permanente abusive de l’effectif par la Redundancy Board en vertu de la Workers’ Rights Act. Parlant de la protection de la main-d’œuvre pendant la pandémie de COVID-19, Soodesh Callichurn a déclaré que cette protection a été renforcée pour qu’il soit obligatoire pour un employeur de demander de l’aide financière à la Banque de développement de Maurice. la Mauritius Investment Corporation Ltd et la State Investment Corporation Ltd, avant d’informer la Redundancy Board de son intention de réduire ses effectifs au cours de la période allant du 1 juin au 31 décembre 2020.

De plus, tout licenciement qui contrevient aux exigences susmentionnées est maintenant considéré comme injustifié et donne aux travailleurs mis en disponibilité le droit d’être réintégrés ou de toucher une indemnité de départ au taux de trois mois par année de service. « De plus, afin de s’assurer que les travailleurs reçoivent leurs cotisations au moment du licenciement, l’ordonnance de protection prévue par le Workers’ Rights Act couvre maintenant aussi l’indemnité de départ ordonnée par la Redundancy Board », a dit le ministre.

Soodesh Callichurn a souligné que le droit à une allocation de transition pour le chômage a également été étendu aux travailleurs mis à pied qui ont reçu une indemnité en vertu de la Workers’ Rights Act. « De plus, les travailleurs comptant moins de 180 jours d’emploi continu pour la période allant de juillet à décembre 2020 ont également droit à une allocation de transition de Rs 5 100 par mois », a ajouté le ministre.

Il a ajouté que, dans le contexte de la pandémie de COVID-19, l’indemnité de transition pour le chômage payable a été augmentée pour la période du 1er avril 2020 au 31 mars 2021. Ainsi, les travailleurs licenciés reçoivent une allocation de transition de chômage de 90 % de leur salaire de base pendant les six premiers mois et de 60 % par la suite du septième au douzième mois pendant leur période de chômage au lieu de 90 % pour les trois premiers mois suivis de 60 % à partir du quatrième au sixième mois et 30 % du septième au douzième mois de chômage comme il a été prévu précédemment.

Parmi les autres mesures, mentionnons l’aide salariale pendant la pandémie de COVID-19 pour accorder aux entreprises l’équivalent d’un mois de salaire de base à tous leurs employés recevant un salaire de base mensuel pouvant aller jusqu’à Rs 50 000, sous réserve d’un plafond de Rs 25 000 par employé; l’extension du régime d’aide aux salaires au tourisme et à ses secteurs connexes où, à ce jour, Rs 10,5 milliards ont été versés au titre des salaires de 273 524 travailleurs; et le régime d’aide aux travailleurs indépendants où 203 585 travailleurs indépendants ont bénéficié d’un montant total de Rs 2,5 milliards.

Parmi les mesures supplémentaires introduites figurent:

  • Formation dispensée par la HRDC pour une période de six mois à quelque 9 000 chômeurs dans plusieurs secteurs. Au cours de cette période, les stagiaires reçoivent une allocation mensuelle de Rs 10 200. Un montant total de Rs 550 millions a été alloué à ce programme.
  • Le gouvernement subventionnera les salaires de 11 000 nouvelles recrues de PME et de microentreprises à hauteur de Rs 10 200 par mois.
  • Recrutement d’environ 2000 personnes au chômage technique par Landscope Mauritius.
  • Recrutement de quelque 1000 pêcheurs par l’Institut océanographique de Maurice et le Centre de recherche d’Albion pour travailler dans le domaine de la conservation des coraux et de la  pisciculture.

La Rédaction Maurice Actu

Nous vous souhaitons la bienvenue sur le nouveau site d'actu.mu
Nous sommes toujours en train de tester le site, nous vous remercions pour toutes suggestions. Notre site utilise les cookies afin de vous distinguer des autres utilisateurs, faciliter votre navigation et mesurer l’audience de notre site.