Vers la création d’un Roadmap sur l’Art et l’Investissement à Maurice

Vers la création d’un Roadmap sur l’Art et l’Investissement à Maurice

Zaahirah Muthy, organisatrice de MIAF 2022 et fondatrice de ZeeArts.

Adriano Picinati di Torcello de Deloitte Luxembourg, Jessica Naga de Digital Associates Ltd, Ben Lim de Intercontinental Trust Ltd, Karolina Blasiak de Karolina Blasiak Art Advisory Monaco et Benito Elisa de Wakanda 4.0.

Le coup d’envoi de la deuxième édition du Mauritius International Art Fair (MIAF) a été donné le 9 juin 2022. Le 22 juin 2022, c’était le rendez-vous donné aux artistes, professionnels du secteur financier et juridique, lors de la conférence internationale sur l’art et la finance qui a eu lieu à l’hôtel Le Méridien à Pointe aux Piments.

Cette journée de discussion a été une symbiose d’idées enrichissantes visant à façonner l’approche de l’investissement dans l’art. C’était le moment opportun de faire connaître cette facette de l’art aux professionnels du secteur financier.

En mobilisant l’expertise du secteur privé, des banquiers, des entités gouvernementales et des institutions artistiques et culturelles, la conférence a voulu démontrer la nécessité d’investir dans l’art à Maurice et ceci servira à créer une plateforme d’échanges d’informations entre les parties prenantes de l’industrie.

Venue spécialement pour la conférence, Adriano Picinati di Torcello, Directeur, Global Art & Finance Coordinator chez Deloitte, Luxembourg, a partagé son expertise dans le domaine de l’art et de la finance. Il soutient que ce sera un grand pas en avant pour l’économie mauricienne.

Pour Zaahirah Muthy, organisatrice de MIAF 2022 et fondatrice de ZeeArts, nous partage son opinion tout en faisant un rétrospectif sur l’année 2021 pour constater que le marché de l’art a, en fait, fait preuve de résilience. Elle estime qu’il s’est étonnamment bien adapté aux contraintes imposées par la pandémie, et ce qui en est ressorti, c’est le commerce ainsi que les activités connexes dans le domaine numérique. « En référence à la sixième édition de ‘The Art Market’ produite en partenariat avec UBS, Dr. Clare McAndrew, fondatrice d’Arts Economics, a indiqué que le marché s’est fortement redressé en 2021, surpassant même les niveaux d’avant la pandémie, », affirme l’organisatrice de MIAF 2022. Accrochant à cette montée en flèche sur la carte boursière, Zaahirah Muthy soutient que le Mauritius International Art Fair (MIAF2022), organisée par ZeeArts Ltd en collaboration avec l’Economic Development Board (EDB) Mauritius, a jugé important de promouvoir l’Art & la Finance afin de fournir des perspectives sur l’art comme un modèle d’investissement viable, les avis juridiques entourant l’investissement dans l’art à l’île Maurice, et les conditions nécessaires pour établir une maison de vente aux enchères à l’île Maurice.

Elle poursuit en mettant l’emphase sur la valeur totale des ventes en ligne continue d’augmenter, les résultats indiquent rapidement que cette croissance est étroitement attribuée à la hausse des NFTs et au potentiel d’investissement qu’elles véhiculent. Les auditoires seront exposés aux avantages et aux inconvénients des investissements du NFT et disposeront des connaissances appropriées pour prendre la décision éclairée de savoir s’ils sont pour ou contre une telle méthode d’investissement radicale qui a pris d’assaut le blockchain ces derniers temps, même si elle existe depuis 2014.

C’est dans cette même lignée, que ZeeArts lancera ainsi sa propre plateforme NFT (Art Connects Women Digital – ACW-D) qui sera accessible à toutes les femmes artistes dans le monde. ACW-D offrira un espace dans les sphères numériques pour que les artistes féminines puissent présenter leurs oeuvres sur la plateforme en tant que NFT, tout en veillant à ce que les discours juridiques et les authentifications soient traités de façon appropriée par le cabinet de conseil juridique partenaire. « Dans un contexte mondial en évolution rapide, l’île Maurice consolidera davantage ses facilités d’investissements et c’est en restant optimiste que les choses évolueront pour le développement économique du pays tout en ayant un apport sur l’investissement dans l’art qui se voit être fructueuse à l’avenir », a fait ressortir Zaahirah Muthy.

Du côté de l’Economic Development Board (EDB) Mauritius, Nanda Narrainen, Head Creative Industries, soutient que ce partenariat avec ZeeArts donnera un coup de pouce pour élargir la portée de l’industrie créative à Maurice. « Le but de cette conférence est d’explorer de nouvelles avenues en matière d’investissement et de financement. La conférence a été un forum pour formuler de nouveaux modèles d’affaires sur la façon dont l’art, la finance ainsi que le monde des affaires puissent se combiner parfaitement pour créer un avenir économique meilleur et une base économique bien diversifiée pour une vie meilleure. La conférence a été le giron de nouvelles idées pour l’élaboration d’une feuille de route pour le développement d’un pôle d’art et de finance », a indiqué le représentant de la EDB.

Les différents intervenants lors de cette conférence ont fait part de leurs points de vue. Ben Lim, CEO d’Intercontinental Trust Ltd, a été le modérateur des discussions lors de la deuxième session de la conférence. Abordant plusieurs aspects de l’art et de la finance, Benito Elisa, CEO de Wakanda 4.0, a lui parlé de cette révolution digitale. Quant à Karolina Blasiak de Karolina Blasiak Art Advisory, a insisté sur la gestion de l’art et du patrimoine. Enfin, Jessica Naga, avocate et fondatrice de Digital Associates Ltd, a interpellé l’audience par ses conseils juridiques lors de son intervention.

Afin de répondre au besoin de la création d’une roadmap pour l’investissement dans l’art à Maurice, les débats portant sur l’art et l’investissement ont évoqué une mine d’informations de chaque partie prenante. Ainsi, la conférence vise à mettre son agenda sous le microscope des secteurs privés, des banques, des sociétés d’investissement, et les entités gouvernementales pour atteindre l’objectif de faire de Maurice un concurrent dans l’économie mondiale.

Hippisme : Les entrées de la 7e journée

Les entrées de ce week-end (9-10 juillet), qui constitue les 7e et 8e journées de la saison, ont été rendues officielles en début d’après-midi de ce mardi. L’épreuve-phare, The Mauritius Guineas (G2)

Nous vous souhaitons la bienvenue sur le nouveau site d'actu.mu
Nous sommes toujours en train de tester le site, nous vous remercions pour toutes suggestions. Notre site utilise les cookies afin de vous distinguer des autres utilisateurs, faciliter votre navigation et mesurer l’audience de notre site.